Pour les Maasaï, la joie est un point de départ, pas un objectif. Elle est le signe du lien vivant qui les unit à leur déesse-mère, source de toute vie. La gratitude nourrit la joie, qui, à son tour, renforce…