The simple life by Joe Youkou

La simplicité, une noble vertu mal aimée. 

Notre monde soumis aux lois de la complexité et du conceptuel à outrance relaie souvent la simplicité au rang de la bêtise.
Les personnes qui incarnent cette vertu sont souvent perçues comme naïves et bébêtes.

On peut tout à fait comprendre que cette vertu ne puisse trouver une place légitime dans un monde qui prône la fourberie, l’excentricité et le paraître ou plutôt le pas—être. La simplicité et la modération étant l’opposées même de l’obscurité.

L’être humain dans ce paradoxe ne sait plus vraiment qui il est, et ce qu’il doit réellement incarner. La peur d’être perçu comme simplet est si forte qu’il préfère délaisser sa réelle nature pour endosser un masque social bourré de superflus et de faux semblants.

Bienvenue dans l’univers du paraître ou du parasitage! ici, complexité rime avec complexe et nous savons très bien que le complexe enferme plus qu’il ne libère.

La simplicité est la plus aimable de toutes les vertus

La simplicité, nous libère de la confusion et de tous les efforts vains que veut nous imposer l’environnement. Elle nous éloigne, du stress gratuit, de la peur de bien faire ou de mal faire. D’une anxiété généralisée souvent véhiculée par la conscience collective qui joue sans arrêt à se faire peur.
Elle nous oriente toujours vers l’essentiel et nous conduit à la modération sous toutes ses formes. La simplicité permet de se réaliser de façon cohérente et concrète.

Un être simple se démarque par sa pureté, sa beauté d’âme, sa clarté, sa spontanéité, sa légèreté et le sublime qui se dégage en lui. Il se reconnait et s’assume tel qu’il est réellement, avec ses «complexités».

L’homo simple à cette sensibilité qui le rend supra conscient de lui mais aussi des autres.

La simplicité permet a celui qui en est garant de s’orienter et d’orienter ses semblables.

Telle une boussole elle guide les esprits vers une compréhension clair et subtil de certaines idées. Elle a aussi ce pouvoir qui permet de dénouer les conflits et des problématiques avec beaucoup plus de légèreté, de clarté et de justesse.

La simplicité nous rend présent au monde et complètement détaché de qui nous croyons souvent être derrière nos masques afin que l’air de rien, se fasse une véritable révolution dans nos pensées, nos paroles, nos sentiments, nos actes, nos attitudes et  nos comportements au quotidien.

Elle permet d’ouvrir sans complexe nos blessures d’âme aux autres afin que l’on s’ouvre à notre unicité et que débute notre guérison et notre fusion à ce qui Est.