Chérir sa vie…

Notre vie est un chemin délicat, une sorte d’initiation dont nous sommes les principaux instigateurs.

Chaque brin d’expérimentation vient réveiller en nous des portes cachées qu’il faut explorer. Elle apporte avec elle une leçon à assimiler, un enseignement à intégrer.
Percevoir tous ces mouvements comme des fatalités où de la malchance est une erreur, une erreur qui bien souvent nous emmène à passer à côté du vrai message qui vient se révéler à nous.

Embrasser l’inconnue 

Nous devons à tout point de vue aller au devant des révélations fatalistes qui donnent l’impression que nous ne pouvons pas changer le cours des choses.

Nous sommes tous doté d’un libre arbitre. C’est grâce a ce dernier que nous pouvons donner à notre histoire, un imaginaire et une orientation souhaitée.

Notre vie est le don le plus cher dont nous disposons. Chacun d’entre nous est invité par son intelligence à faire de son mieux pour qu’elle devienne avec le temps, un chef d’œuvre inégalé.
Nous en sommes les principaux artisans et devons nous atteler à en faire quelque chose de magique.

L’homme et ses grandes idées

La plus grande bêtises de l’homme, à été de réduire ce qu’il avait de plus précieux à une durée dominée par des fragments et réglementé par des stades. Naissance, études, mariage, boulot, retraite je vous laisse compléter le lugubre tableau.

Nos parts sombres et cette soif non satisfaite d’exister nous emmène à aspirer à une réalité dans un au delà hypothétique qui n’a pour finitude que la mort.

La meilleure façon de mourir heureux c’est de vivre sa vie pleinement: Franck Ntasamara

Pensons à vivre, mais aussi à prendre soin de ce bien précieux. C’est ce que la magie d’une conscience éveillée peut suggérer de plus subtil.

Arrêtons de courir vers la finitude et honorons la vie afin qu’elle manifeste sa beauté avant le grand final.

Prenez soins de la personne avec laquelle vous allez passer le plus de temps dans votre vie c’est-à-dire vous.